Certifications de la Haute Ecole de Coaching

La certification Coach Professionnel et Personnel délivrée par la Haute Ecole de Coaching valide les acquis de l'étudiant, et atteste de la maîtrise d'une compétence, d'une fonction, et d'un métier en rapport avec la formation.

Elle a pour but de faire prévaloir un niveau d'acquis nécessaire et suffisant reconnu dans ce domaine.

La Haute Ecole de Coaching possède la qualification OPQF

L'OPQF, Office Professionnel de Qualification des Organismes de formation a été créé en 1994.

L'OPQF est une organisation indépendante dans ses décisions, reconnue par l'Etat, associé à sa création et participant avec voix consultative à ses instances. Il a été créé à l'initiative de la Fédération de la Formation Professionnelle (FFP)
L'OPQF a une représentation tripartite qui associe dans ses instances, les prestataires de formation, les clients (entreprises, OPCA) et un représentant de l'Etat (DGEFP).

La mission de l'OPQF est de délivrer aux organismes de formation une qualification professionnelle, en reconnaissance de leur professionnalisme. Elle est  fondée sur :

    Le respect de la déontologie, d'un code de conduite professionnelle et de la réglementation
    L'adéquation des compétences et des moyens techniques et humains aux actions de formation
    La satisfaction des clients
    La pérennité financière     

La qualification OPQF constitue une référence déterminante pour les professionnels, les clients et les pouvoirs publics.

 

« Coach Professionnel et Personnel » de la Haute Ecole de Coaching

Un titre professionnel reconnu par l’Etat RNCP.

(Ce titre est accessible à toute personne quelque soit son niveau de formation initiale)

C'est une Commission Nationale décide de l’inscription dans un registre national des formations reconnues par l’Etat. Explications :

Qu’est-ce que la Commission Nationale de la Certification Professionnelle ?

Créée par la loi de modernisation sociale n°2002-73 du 17 janvier 2002, la Commission Nationale de la Certification Professionnelle est placée sous l'autorité du ministre en charge de la formation professionnelle.

La commission est composée de 43 membres : représentants ministériels, représentants des régions, partenaires sociaux, représentants des chambres consulaires et personnes qualifiées.

Elle a pour mission entre autres de: Répertorier l'offre de certifications professionnelles (répertoire national des certifications professionnelles).

Qu’est-ce que le Répertoire National des Certifications Professionnelles ?

Le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) a pour objet de tenir à la disposition des personnes et des entreprises une information constamment à jour sur les diplômes et les titres à finalité professionnelle reconnus par l’Etat.

Le RNCP contient les fiches descriptives de chaque certification ayant valeur nationale accessible par la voie de la formation initiale ou continue ou par la VAE (validation des acquis de l’expérience).

Chaque fiche précise les éléments de compétences acquises après la formation, l’emploi occupé, le secteur d’activité et les modalités d’accès à la formation. Le RNCP ne comporte que des certifications à visée directement professionnelles.

Les diplômes et titres sont classés par domaine d’activité et par niveau. Le niveau III correspond au bac+2, le niveau II au bac+3/4, le niveau I au bac+5.

Quel intérêt pour vous de suivre une formation reconnue par l’Etat ?

L’inscription au RNCP est un gage que la formation que vous allez suivre est reconnue par l’Etat.

La certification garantit aux futurs stagiaires, recruteurs et futurs clients que la formation réalisée est en phase avec l'évolution des qualifications requises pour exercer le métier visé.

Les titres inscrits sont donc reconnus par l’Etat comme des formations et titres réellement professionnels. Ils produisent des qualifications certaines, des promotions professionnelles et des spécialisations reconnues. Les professionnels diplômés sont formés sur une spécialisation pointue et reconnue par les métiers et les professions. C’est un atout certain pour votre future activité professionnelle.

La reconnaissance RNCP a le mérite de traduire des programmes de formation en termes de compétences. Un argument important qui peut faire la différence pour les recruteurs et futurs clients, qui ont parfois du mal à s’y retrouver dans les intitulés et les programmes des diplômes.

Au-delà de nos frontières, une reconnaissance européenne.

Le RNCP est la référence française du Cadre Européen des Certifications (CEC) et fournit des informations précises quant au niveau de certification, conformément aux normes européennes. Un diplôme enregistré au niveau I (nomenclature française) correspond au niveau 7 du CEC (niveau Master). La mise en oeuvre du CEC au sein des pays membres garantit une reconnaissance internationale de la certification.