Aim Action

 

logo aim actionJe suis coach professionnelle d’origine canadienne anglophone, et je vis en France depuis 23 ans.
Mes spécialités sont la prise de parole en public et la communication orale en anglais comme en français.
Je suis quelqu’un de passionné, d’enthousiaste, et mon plus grand plaisir est de vous accompagner avec toute mon énergie et ma bienveillance dans la réalisation concrète de votre objectif.
Vous avez défini un objectif professionnel ou personnel : nous dresserons un plan d’action et je vous coacherai afin de mettre toutes les chances de votre côté.
Vous ressentez des freins internes, vous avez des pensées limitantes ? Nous analyserons ensemble ce qui vous bloque et trouverons comment vous pouvez avancer.

Vous pourrez ainsi travailler sur

  • la prise de parole en anglais,
  • la gestion de votre temps ou de votre stress,
  • l’optimisation de votre communication verbale et non-verbale,
  • le développement de votre assurance en anglais comme en français,
  • votre projet de reconversion ou de relocalisation…

ou tout autre objectif que vous vous fixerez !

La communication est l’essence même de toute relation.

S’exprimer, c’est engager le public, développer un lien, créer de l’émotion, captiver une personne ou un groupe, convaincre en restant authentique et sincère. Cela demande de savoir utiliser sa voix, sa gestuelle, pour créer plus d’impact et laisser une forte impression.
A l’aide de tous les outils dont je dispose, en m’appuyant sur les techniques de PNL (programmation neurolinguistique), mes connaissances en théâtre, l’improvisation, les techniques de voix, la communication et le coaching, je vous apprendrai à captiver votre auditoire.
Vous avez tout en vous pour y arriver, et moi je suis là pour faciliter votre passage et vous donner les clefs pour oser réussir.
   

Tara GoodyHello ! I’m Tara Goody, nice to meet you!

Coach certifiées à Haute école de coaching 

Vous voulez en savoir plus ? Cliquez ici

Le syndrome des classes préparatoires

A la question : « que veux-tu faire après le bac ? », nos futurs bacheliers répondent presque toujours classes préparatoires. Est-ce une nouvelle mode, est-ce une opportunité professionnelle qu’on ne trouve pas ailleurs, est-ce la volonté de se différencier par rapport aux autres et ce positionnement parmi les élèves exceptionnels, est-ce pour les parents le moyen de se réaliser à travers son enfant ou la volonté de prouver aux autres qu’ils ont réussi à produire des enfants réussis qui font d’eux des parents modèles ?

Plusieurs hypothèses que seules des études approfondies peuvent confirmer ou infirmer.

Cette nouvelle tendance qui n’est pas toujours justifiée par le potentiel de l’élève et ce qu’il aime et veut faire réellement, le détruit de l’intérieur. Des élèves brillants, intelligents mais incapables de travailler pendant de longues heures successives puisqu’ils ont appris à se fier à leur seule intelligence et à ne pas faire des études la seule ou la première priorité dans leur vie.

Au début, l’élève est content d’avoir été retenu en classes préparatoires, mais dans quelques semaines sa joie commencera à s’estomper. Les vingt et les dix-huit qu’il a l’habitude d’avoir sans peine disparaissent et se voient remplacer par des notes au dessous de la moyenne, et c’est là le début de la triste histoire. Certains parents sont perdus, ils ont du mal à voir les notes de leurs enfants chuter et ne savent plus quoi faire. Ils n’acceptent plus de les voir s’amuser ou faire quelque chose d’autre que les études. La pression augmente davantage pour ces élèves qui font face à une difficulté extrême et un manque d’encouragement de la part de leurs enseignants. S’ajoute à cela, la culpabilité et les remords de voir une autre catégorie d’élèves travailler sans arrêt, jour et nuit, sans se plaindre et sans sentir le moindre besoin de sortir avec les amis, de se connecter aux réseaux sociaux ou tout simplement de dormir un peu plus. Ils deviennent sous pression, très stressés, nerveux et colériques et souvent, c’est auprès de la famille que ces émotions négatives accumulées explosent.

D’autres élèves plus sensibles vont jusqu’à présenter un syndrome que je me permets d’appeler le syndrome des classes préparatoires. Il s’agit de certains malaises observés chez ces jeunes, tels que les maux de tête persistants, des problèmes d’altération de la vue, des crampes au niveau de l’estomac etc... Ces problèmes de santé sont réels, l’élève est vraiment malade, mais cette maladie est une solution produite par son inconscient. C’est le moyen de rester chez lui, de ne rien faire sans se sentir coupable, et de ne plus subir la pression de ses parents. Paradoxalement, il reçoit de l’affection et de l’amour parental même s’il s’en sent privé depuis quelques temps. Inconsciemment, il sait qu’ il n’a plus de bonnes notes à offrir à ses parents, ces dernières généraient de la joie et de la fierté et se traduisaient souvent par des cadeaux, des privilèges relatifs par rapport à ses frères et sœurs, plus de poids au sein de la famille etc...

La fin de l’histoire n’est malheureusement pas toujours heureuse, car certains de ces élèves n’arrivent pas à avoir les écoles les mieux cotées qui ont été recherchées par ces classes préparatoires et finissent par perdre confiance en eux mêmes, se comparer aux autres et voir leur estime de soi de plus en plus basse. Les principales questions que je me pose aujourd’hui ;

  • Est ce que ça vaut vraiment la peine d’endurer toutes ces souffrances pour faire une école d’ingénieurs ?
  • Le marché de l’emploi a-t-il besoin de personnes compétentes techniquement et qui sont équilibrées, sociables, cultivées, ont le sens du contact et savent communiquer ou préfère-t-il des personnes renfermées qui ont passé leur vie à apprendre et qui n’ont pas suffisamment appris à échanger avec leur environnement ?
  • Ceux qui n’ont pas fait les classes préparatoires doivent-ils se sentir inférieurs aux autres ?

Je vous laisse le soin de répondre à ces questions selon votre sensibilité. Amina

Fatima AMINI, Coach certifiée à la Haute École de Coaching et praticienne en hypnose. Experte en orientation scolaire et en insertion professionnelle Ingénieur formatrice en techniques commerciales et  formatrice de formateurs en employabilité et en ingénierie de formation.

Vous voulez me contacter ? Laisser votre message aux mails suivant : amini1103@hotmail.fr amini11030@gmail.com

Evolution et Réussites

LOGO-evolution-et-reussitesJ’ai 30 ans, je suis coach en développement personnel, certifié par la Haute école de coaching et dirigeant de la société, Evolution et Réussites, spécialisée en coaching de vie (life coaching)
Cette société s’adresse essentiellement aux adultes et aux adolescents qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement personnalisé, dans le but de réaliser un objectif souhaité (projet de vie, orientation, motivation, confiance en soi, stress, positive attitude….).
L’entreprise se situe à Tourcoing, dans le nord, à quelques pas de la capitale nordique « Lille » et proche de la frontière Belge (Mouscron, Tournai).
Elle intervient en grande partie sur la métropole Lilloise (Roubaix, Mouvaux, Villeneuve d’Ascq, Tourcoing, Wattrelos….).

Le déplacement est offert dans cette métropole.
Le premier contact est sans engagement (envoyez nous un message, on vous rappelle)
Vous pouvez me contacter par mail  : contact@evolution-et-reussites.com ou
nous rendre visite sur le site en ligne de l’entreprise en cliquant ici.
Yves

Yves Goegebeur, coach certifié

Formation Master coach en Tunisie

master coach Tunisie

La première formation de master coach en Tunisie se termine. Un groupe de 7 stagiaires d’excellent niveau. Le métier de coach est dans ses débuts dans ce beau pays qu´est la Tunisie. Nos nouveaux coachs auront la possibilité, de part leur formation, d’accompagner des particuliers, des managers, dirigeants d’entreprise, responsables de la fonction public, homme politique…

la Haute École de Coaching est prête à accompagner ces coachs dans leur projet professionnel en lien au métier de coach.

Encore félicitations à cette session de Master Coach.

Philippe DuvillierPhilippe Duvillier
Cofondateur de la Haute École de Coaching

L’hyper contrôle : de plus en plus de personnes touchées

Dans ma pratique de coach, je constate que de plus en plus de personnes, se sentant menacées par leur environnement, en arrivent à des situations de blocage interne pouvant avoir des conséquences dramatiques. Comment les aider ?

Certes, le contrôle de soi est un comportement nécessaire qui permet de vivre en société dans le respect des autres. C’est l’assimilation des limites sociales qui nous fait devenir homme et femme dans la société.

Mais à force de devoir se contrôler dans une société qui demande toujours plus aux individus, certaines personnes finissent dans l’hyper contrôle, dommageable psychologiquement et nocif pour ceux qui les entourent.

L’hyper contrôle est par conséquent un comportement de la personne en réaction à son environnement.

Celle-ci va vouloir tout contrôler, tout vérifier, tout maitriser pour remplir son rôle social. Elle va réagir par l’émotion (colère; enfermement; larmes…) et les manifestations physiques seront, entre autres, le stress et l’anxiété, jusqu’au burn out.

Pour les aider, nous disposons de plusieurs cordes à notre arc de coach.

Tout d’abord, les accompagner à se refonder :

  • Travailler sur les fondamentaux : valeurs; limites; croyances; besoins
  • Leur faire prendre leur part de responsabilité et seulement la leur
  • Les faire raisonner en mode inverse de leur comportement habituel (Théorie d’Apter) et le mettre en action
  • Les aider à trouver des alliés
  • Travailler sur le stress

Ensuite, les aider à exprimer leurs émotions :

L’émotion est source de déstabilisation, elle perturbe la personne qui se sent menacée dans son équilibre. Elle engendre donc une peur que la personne n’aura de cesse de contrôler.

Laisser venir l’émotion et l’accueillir, c’est se faire un merveilleux cadeau à soi-même.

Enfin, leur apprendre à lâcher prise :

  • Ecouter son corps, écouter sa tête et surtout enfin, écouter son coeur
  • Accepter ses limites
  • Savoir écouter l’autre
  • Déléguer
  • Se respecter

A nous de les accompagner et de les aider à retrouver le souffle vital.

FabienneFabienne Lemaigre-Voreaux

Co-fondatrice de la Haute école de coaching

Elantreprise

elanteprise

Après 22 ans dans le domaine de la communication, j’ai orientée ma carrière vers le coaching où il m’a semblé y trouver ma place tout naturellement. De nature assez communicative, aimant profondément l’humain, ma décision était de m’inscrire à la Haute École de Coaching de Paris pour acquérir les outils du métier et le représenter avec honneur et fierté. Également, de pouvoir collaborer au désir de toute personne recherchant le bien-être comme aboutissement.

J’ai ouvert mon cabinet de coaching en décembre 2012, formatrice auprès de plusieurs organismes mais toujours coach de vie. Je suis auteure et créatrice du concept « Les forces du changement » qui est l’aboutissement de 25 ans d’expérience humaine, d’études et d’analyse sur les volontés humaines au changement, publié en autoédition auprès de l’imprimerie typo édit à Rabat.

Pour plus de renseignements ou prises de rendez-vous, vous pouvez me contacter au +212 (0)6 61 28 55 70 ou cliquer sur le logo de mon site.

wafae Chadli BritelWafae Chadli Britel

Dirigeante du cabinet Elantreprise

Hamanat

LOGO HAMANATMarianne Flon, coach certifiée de la Haute école de coaching, basée sur Paris, je suis à vos côtés pour vous aider à trouver les meilleures solutions à vos problèmes privés et professionnels. Ensemble nous construirons un avenir qui vous ressemble, un futur que vous espériez sans y croire. Vie sentimentale, familiale, personnelle ou professionnelle, un coaching permet de se remettre en confiance. Il réhabilite positivement l’image que l’on a de soi-même. L’énergie qu’il confère ouvre des horizons insoupçonnables. Reprendre sa vie en mains, en changer l’orientation pour en devenir l’acteur devient alors une évidence.

Il n’y a pas d’âge pour être serein et épanoui, c’est pourquoi les séances de coaching concernent également les adolescents et les séniors.

Elles peuvent également se pratiquer autrement qu’en individuel. C’est pourquoi un couple ou un groupe de personnes peuvent  y avoir recours.

Spécialiste des relations commerciales en entreprises, j’interviens également auprès des managers pour les aider à travailler leur leadership, réfléchir sur de nouvelles stratégies à développer, améliorer la communication intra et extra entreprise,  promouvoir  les valeurs de la société pour rehausser leur image de marque. J’accompagne les collaborateurs dans des situations de changements comme les fusions ou les acquisitions souvent mal perçues. Les techniques innovantes du coaching permettent de faire grandir l’entreprise dans son ensemble sans rien omettre. Elles assurent que tous les éléments concomitants, s’engagent dans la même direction avec une motivation commune, sa réussite.

Coach  expérimentée sur les questions liées à  l’emploi, j’interviens conjointement auprès des Directions des Ressources Humaines et de toute personne en recherche de nouvelles opportunités professionnelles.

J’aide à définir les profils des candidats recherchés et je prépare ces derniers dans leurs objectifs de carrières et dans la préparation de leurs entretiens, dans le plus grand respect de leur personnalité.

En 2014, je proposerai des séances de sophrologies aux particuliers et aux sociétés pour dénouer physiquement les tensions que le coaching libère déjà intellectuellement.

Pour plus de renseignements ou prises de rendez-vous, vous pouvez me contacter au 06 14 26 24 48 ou cliquer ici.