Notre objectif : vous aider à trouver VOTRE projet

En amont de la formation de coach, il est possible de rencontrer Philippe Duvillier ou Fabienne Lemaigre-Voreaux afin de préciser votre projet professionnel et valider avec vous votre choix d’intégrer ou non nos formations.

Voici le témoignage d’une personne qui se questionnait sur son besoin de formation dans le coaching et qui a finalement fait un choix différent après son entretien avec Philippe Duvillier. Nous sommes à votre disposition quel que soit votre décision finale. 

Merci à lui pour son témoignage !

DSC_0091

Comment avez-vous trouvé l’accueil et l’accompagnement de notre conseillère formation (Amélie Toupry) ?

Amélie Toupry a été réactive, accueillante, disponible et pertinente dans les renseignements qu’elle a pu m’apporter et les réponses aux nombreuses questions que je me posais.

A noter que j’ai également eu la chance de bénéficier des conseils avisés de ma coach Agnès qui a été formée à la Haute Ecole de Coaching.

Comment s’est déroulé votre entretien avec Philippe Duvillier ?

Il m’a partagé son retour d’expérience de coach et de formateur de coachs et a beaucoup insisté sur la nécessité de bien ficeler son projet professionnel qui est aussi un projet de vie dans mon cas puisque j’envisageais de faire du coaching mon activité professionnelle à part entière et à mon compte. Il m’a invité à me projeter de façon plus précise en m’invitant à formaliser plus en détails mon projet de création d’activité et la façon dont je souhaitais la développer.

Quel a été l’apport de la Haute école de coaching dans votre réflexion sur votre projet professionnel et qui vous a amené à faire un choix différent du coaching ?

La question fondamentale que m’a posé Philippe m’a amené à aller plus loin dans ma projection et prendre conscience de deux éléments que j’avais occulté dans mes réflexions : je suis plus à l’aise dans un accompagnement collectif que dans un accompagnement individuel et j’ai besoin de m’entourer de pairs pour pouvoir me sentir légitime et progresser. Après m’être intéressé au métier de médiateur en entreprise et médiateur familial, j’ai finalement renoué avec mon passé RH (après un master RH j’ai exercé dans ce domaine avant de m’orienter vers le management et le développement pour le compte d’entreprises de l’économie sociale et solidaire).

Je suis actuellement en contact avec des cabinets RH avec lesquels j’ai projet d’intervenir sur des problématiques RH dans des PME qui ne sont pas doté d’un service RH.

Pour autant je n’abandonne pas le projet de me former au coaching ni à la médiation, mais je les envisage davantage comme des outils qui viendront renforcer ma palette de compétences.

Encore merci pour ce témoignage !

Laisser un commentaire