Isabelle Aussant, superviseur à la Haute école de coaching

Bonjour Isabelle, peux-tu te présenter ? Quel est ton parcours ? Comment es-tu arrivée à la Haute école de coaching ?

Bonjour, Isabelle AUSSANT, j’ai 44 ans et suis maman de 2 garçons de 8 et 13 ans. Je vis à Paris et mon cœur est à l’Ile d’Oléron dont je suis originaire. Je vais m’y ressourcer dès que je le peux auprès de ma famille, de la mer et de la nature.

Je suis Coach professionnel et personnel, Hypnothérapeute et Sophro-Coach certifiée, formatrice et superviseur à la Haute école de coaching.

Mon expérience professionnelle a été riche et diverse. J’ai été amené à travailler dans des domaines tels que le tourisme, l’immobilier et la formation en France et aux Etats-Unis. J’ai été conduite dans ce parcours à rencontrer, gérer, conseiller, former de nombreuses personnes venues d’univers totalement différents.

Par ailleurs, mon parcours de vie personnelle a suivi celui de ma vie professionnelle avec beaucoup de changements, de remise en question, de transitions, de nouveaux objectifs et de découvertes qui m’ont fait prendre conscience un peu plus à chaque fois de ma part de responsabilité dans les événements et dans ma vie en général.

A la suite d’un licenciement éprouvant, j’ai fait le choix de me poser et de prendre le temps de trouver ce à quoi j’aspirais vraiment dans la vie, ce qui était en cohérence avec moi-même et de me sentir enfin à ma place.

C’est alors tout naturellement que le coaching m’est apparu. Les rencontres avec Fabienne Lemaigre-Voreaux puis plus tard Philippe Duvillier ont été des moments magiques et décisifs dans ma vie qui m’ont permis de me donner confiance et de me conforter dans mes choix.

J’ai alors crée ma structure pour exercer en tant que coach et j’ai continué à enrichir ma pratique en me formant à l’hypnose Ericksonienne et au Sophro Coaching.

Isabelle Aussant

Tu peux nous donner ta définition du coaching ?

Pour moi le coaching est un accompagnement personnalisé qui prend en compte toutes les dimensions de la personne. Cela lui permet de partir à l’exploration d’elle-même sur un axe de temps présent-futur et de la guider vers l’objectif qu’elle s’est fixé.

C’est une démarche pragmatique, limitée dans le temps, aux résultats mesurables qui se réalise dans un climat de confiance et de respect de la déontologie du coaching.

Quel est ton rôle en tant que superviseur ? A quoi sert la supervision ?

Mon rôle de superviseur est bien sûr d’accompagner individuellement chaque stagiaire tout au long de sa formation en répondant à toutes questions qu’ils peuvent se poser tant sur la compréhension des cours que sur des aspects plus techniques liés à la formation.

Je suis également ce regard extérieur indispensable au bon déroulement des coachings qu’ils ont à effectuer dans le cadre de leur formation. Cette écoute qui leur permet de se poser les bonnes questions sur la pertinence du questionnement ou des outils à utiliser pour continuer à faire avancer leurs coachés. Je suis aussi le soutien, le réconfort et le booster d’énergie et de confiance quand certains doutes peuvent advenir.

Une belle et grande responsabilité qui me tient tout particulièrement à cœur !

Qu’est ce qui te plait dans le contact avec les stagiaires ?

Bien sur le partage, les échanges et les liens qui se créent sont un puit de richesse inépuisable !

C’est aussi extraordinaire de les voir grandir et évoluer dans leur pratique et aussi personnellement tout au long de la formation. C’est vraiment quelque chose qui continue de m’émerveiller à chaque session !

As-tu une anecdote à nous raconter avec un ou une stagiaire ?

Il s’agit surtout des témoignages que je reçois régulièrement de la part des stagiaires qui me montrent à chaque fois combien cette formation est riche et que le métier de coach est passionnant. Voici par exemple un petit mot qui m’a énormément touché :

« Un grand merci pour ce mail et ton soutien indéfectible ! C’est encore une belle aventure humaine que ce coaching, commencé à base de « mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir lui apporter ??!! » et au final oui, les deux coachées ont évolué. J’ai l’impression d’avoir « grandi » avec elles, que c’est moi qui en ressort « transformée »! Et je tenais également à te remercier aussi parce que la conversation, à titre privée, que nous avions eue a beaucoup raisonné en moi, jusqu’à aujourd’hui. Des lignes bougent, des limites aidantes se posent (!!).»

Qu’est-ce que tu voudrais dire aux personnes qui hésitent à faire la formation ?

Le coaching est un métier à part entière et c’est ce que vous allez apprendre grâce à cette formation. Une méthode, des outils, une posture que vous allez mettre en pratique tout au long de la formation qui vous permettront de vous conforter dans l’exercice de ce métier.

Une fois la certification en poche, vous serez de vrais coachs prêts à exercer aussi bien auprès des entreprises que des particuliers dans le respect d’une déontologie.

Tu veux rajouter quelque chose ?

J’ai beaucoup de gratitude envers tous les stagiaires que j’ai pu superviser depuis plusieurs années. C’est un partage et un enrichissement permanent et mutuel. Alors bientôt vous ?

Retrouvez Isabelle sur son site Magelian et à la Haute école de coaching.